La littérature dans les oreilles

La lecture à voix haute a le vent en poupe. La crise sanitaire que nous traversons et la fermeture des théâtres obligent les artistes à explorer d’autres planches que celles qu’ils foulent habituellement. Je vous donne ici deux exemples de transformation réussie.

Solo Théâtre avec les Livreurs

Les livreurs existent depuis 1998. Ce sont des professionnels de la lecture à voix haute et des producteurs d’évènements littéraires basés à Paris. Leur but est de promouvoir et de diffuser la lecture à voix haute qui donne un nouveau relief au texte et a de nombreux bienfaits, aussi bien pour le lecteur que pour l’auditeur. Ainsi le Livreur restitue un univers, une atmosphère, des sentiments et des personnages que son auditoire va imaginer au fur et à mesure de la lecture.

Les livreurs proposent de multiples prestations :

  • Création et animation du festival Livres en tête, premier festival de lecture à voix haute en France
  • Une offre de formation
  • Des conférences accessibles sur leur site et un Guide de lecture à voix haute
  • Des spectacles variés par la forme dont le solo théâtre dont je souhaite vous parler aujourd’hui.

Le Solo Théâtre, quesako ?

Le Solo théâtre est un seul en scène. « Un interprète, 1 pièce, 1 heure ». J’ai découvert cette performance via les réseaux sociaux. Les théâtres sont actuellement fermés et ce seul en scène en direct du Labo de l’édition s’exporte sur facebook et Youtube. On y joue des adaptations de pièces de théâtre mais aussi de romans ou de films!

Le lecteur des Livreurs est seul devant son public, avec un texte. Comme convenu, le spectacle dure 1 heure. La lecture commence et la magie opère. L’interprète donne voix et corps à plusieurs personnages. J’ai vraiment eu l’impression qu’ils étaient plusieurs sur scène.

J’ai ainsi pu découvrir De l’importance d’être constant d’Oscar Wilde et son jeu de quiproquos et de duperies sociales, Le malade imaginaire de Molière et Le chien des Baskerville de Sir Arthur Conan Doyle.

Rendez-vous est donné tous les jeudis à 21 heures pour le direct sur facebook et sur Youtube. Les vidéos restent accessibles après le direct.

Découvrez les Livreurs sur leur site Les Livreurs • Professionnels de la lecture à voix haute et de l’art oratoire et sur leur chaine Youtube Les Livreurs – YouTube

Du gueuloir de Flaubert au podcast avec le théâtre de Lorient

Le théâtre de Lorient avait programmé pour 2021 le Feuilleton Bovary. Une performance de trois spectacles d’une heure. Le projet était une adaptation du célèbre roman de Flaubert à la manière des romans feuilletons du 19è siècle. Théâtre fermé, même pas peur. Ce spectacle vivra par l’intermédiaire du podcast sur la plateforme ausha.

Dans vos oreilles, 4 acteurs lecteurs : Julien Chavrial, Rodolphe Dana (directeur artistique de théâtre de Lorient), Katja Hunsinger et Marie-Hélène Roig.

L’œuvre est dense et adapter c’est choisir. Il y a donc eu des coupes dans le texte original, des parties pris pour créer un spectacle de lecture vivant où les quatre lecteurs se renvoient le texte donnant ainsi du relief au récit de Flaubert. Ils ont été aidés en cela par Valérie Sigward qui a également adapté pour le théatre Batleby de Herman Melville et travaille sur l’adaptation de Martin Eden de Jack London avec le collectif les Flâneurs.

Au final, on obtient un beau dépoussiérage de l’œuvre, de la bienveillance et du respect pour les protagonistes du récit qui prennent corps dans nos oreilles et un podcast en neuf épisodes.

Les épisodes sont révélés le vendredi et restent disponible à l’écoute sur la plateforme de podcast Ausha que vous trouverez ici: Feuilleton Bovary – Collectif artistique du Théâtre de Lorient | Ausha

Dans les coulisses sonores de la création

De ce travail d’adaptation et de mise en son est né un autre podcast radiophonique. Ysèle Vincent et Théo Cartron de radio Balise, la radio locale lorientaise, ont eu la chance d’assister à la création dans les coulisses du studio. Ils nous font partager leur expérience dans le podcast Feuilleton Bovary, la fabrique d’une création. Dans ces six épisodes d’une quinzaine de minutes, nous sommes comme de petites souris et assistons aux différentes étapes de la création d’un spectacle vivant, du texte et de l’idée initiale jusqu’aux relations avec le public.

Cliquez sur l’image pour accéder au podcast sur Radio Balise

Et pour achever de vous convaincre, une petite vidéo :

De bonnes écoutes et que l’imagination soit avec vous!

2 réflexions sur “La littérature dans les oreilles

  1. Bonjour et merci pour toutes ces informations. J’ai beaucoup aimé la lecture de  » l’importance d’être Constant ». J’ai découvert cette pièce et la performance de la lectrice est remarquable. Je regarderai aussi les autres pièces disponibles sur YouTube ainsi que Madame Bovary.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s